CLASSES PREPARATOIRES B/L

Présentation

De toutes les CPGE, c’est la B/L qui offre l’éventail de formation et d’orientation le plus ouvert. Grâce en effet à son extraordinaire ouverture pluri-disciplinaire, la filière BL fait le pari d’amener les étudiants à saisir le monde dans toutes ses dimensions. Elle est à la fois littéraire, scientifique et ouverte sur les sciences sociales (économie et sociologie).

Cette section, créée à Nîmes en 1993, composée d’une première année (Lettres Supérieures ou «hypokhâgne») et d’une deuxième année (Première Supérieure ou «khâgne»), recrute dans l’académie de Montpellier, où elle est la seule de ce type, et dans toute la France.

Elle s’adresse :

  • aux bacheliers S possédant un très bon niveau littéraire qui peuvent ainsi aborder un cursus en lettres et sciences humaines, et acquérir parallèlement les connaissances mathématiques nécessaires à la poursuite d’études en sciences économiques et sociales
  • aux bacheliers L et ES ayant suivi l'enseignement d'option ou de spécialité en mathématiques et possédant un excellent niveau dans cette matière. Un enseignement de soutien en mathématiques leur est destiné.

Les études

Les étudiants poursuivront durant ces deux ans des études de haut niveau  :

  • en tronc commun : lettres, philosophie, histoire, mathématiques, sciences économiques et sociales, une langue vivante (*)
  • en option : géographie, latin, deuxième langue vivante(*). Les étudiants doivent obligatoirement choisir une option. Ce choix sera fait en cohérence avec les études envisagées et avec les concours préparés.

(*) les langues vivantes enseignées au lycée sont : allemand, anglais (obligatoire si deux LV), espagnol, italien, portugais (les étudiants ayant commencé le portugais en LV3 en seconde ou première peuvent choisir cet enseignement au titre de la LVA ou de la LVB).

Les horaires

 

Enseignements obligatoires

Lettres Supérieures Première Supérieure
Philosophie

4 h

4 h

Lettres

4 h

4 h

Histoire 4 h

4 h

SES

6 h

6 h

Mathématiques

4 h (dont 1 de TD) + 1h 30 (soutien)

6 h 30

LVA

4 h

4 h

Enseignements d’option

(1 ou 2 options au choix)

   

LVB

3 h

3 h

Géographie

3 h

3 h

Latin

3 h

3 h

EPS

2 h

2 h

Le contrôle des connaissances est effectué par des devoirs hebdomadaires ainsi que par des interrogations orales (ou« colles »). Cette régularité du travail permet aux étudiants d’acquérir à la fois des méthodes d’apprentissage efficaces et d’être préparés au mieux aux concours visés.

Informations diverses

Le Lycée Daudet offre un encadrement pédagogique soutenu (modules méthodologiques, entretiens individualisés,…) et un ensemble de prestations (C.D.I., bibliothèque des prépas, salles spécifiques,…) qui permettent aux étudiants de travailler dans d’excellentes conditions. De plus, des activités culturelles sont proposées pour compléter la formation scolaire (ciné-club, sorties culturelles, conférences,…).

Les concours préparés

Depuis la mise en place d’une banque commune d’épreuves (appelée la «BL/SES »), les étudiants qui souhaitent pouvoir être admis à plusieurs écoles ne sont plus obligés de passer de multiples épreuves répondant aux exigences de chaque concours : ils ont en effet désormais la possibilité, grâce cette banque commune, de ne passer qu'une seule série d'épreuves prises en compte pour l'admissibilité à diverses écoles. La notation est commune, et unique ; chaque école choisit ensuite les épreuves qu’elle retient et affecte la note du coefficient de son choix afin de prononcer l’admissibilité.

Cette nouvelle procédure diversifie les débouchés et simplifie la préparation. 

La série B/L prépare donc en deux ans (éventuellement trois pour les "cubes" admis à refaire une deuxième année) les concours d’admission aux écoles suivantes dans le cadre de la banque d’épreuves communes :

  1.  Les trois Ecoles Normales Supérieures (E.N.S.) de la rue d'Ulm, de Cachan et de Lyon, qui offrent une cinquantaine de postes aux étudiants de KH BL. Les candidats reçus dans ces écoles ont, dès la 1ère année, un statut de fonctionnaires de l'Etat. Leurs carrières se dérouleront, pour la plupart, dans l'enseignement, la recherche ou la haute fonction publique. Les étudiants ont aussi la possibilité de rejoindre la préparation à l’Ecole des Chartes du Lycée en 2ème année (géographie et 2 LV obligatoires ; voir brochure spécifique) ;
  2. L'ENSAE (école normale de la statistique et de l’administration économique - école de l’INSEE) ;
  3. L’ENSAI (école nationale de la statistique et de l'analyse de l'information). Cette école présente deux filières accessibles par le même concours (voie économique), l'une de fonctionnaires de l'INSEE et l'autre non-fonctionnaires ;
  4. Les Ecoles Supérieures de Commerce (Ecoles de management) du groupe Ecricome (KEDGE Bordeaux et Marseille / ICN Nacy-Metz / NEOMA Reims et Rouen)  ;
  5. Le CELSA (école de journalisme et de communication) ;
  6. L’Université Paris Dauphine et ses parcours Sciences Sociales.
  7. Les Ecoles d’ingénieur du GEIDIC (ENSC, ENSIM, EPITA et UTT) qui délivrent le titre d’ingénieur de l’Information et de la Communication. 

Par ailleurs, un grand nombre d’écoles ou de poursuites d’études sont accessibles par concours spécifiques ou candidatures en fin de KH / BL

  1. Concours des Instituts d'Etudes Politiques (IEP). Les concours d'entrée aux Instituts d'Etudes Politiques de province ont lieu en fin de 1ère ou de 2ème année : il est fortement conseillé de passer ces concours en fin de 2ème année afin de garder le bénéfice de la formation des deux années de B/L et de ne pas revenir à Bac 0 par les concours IEP Bac +1. Au Lycée Daudet, des modules spécifiques sont proposés aux étudiants de 1ère et 2ème année qui souhaitent aussi présenter ces concours.
  2. Les étudiants issus de B/L sont en outre facilement reçus aux sélections des différents magistères.
  3. Différentes écoles de journalisme (Lille, Paris Dauphine, CFJ Paris…)
  4. Nos étudiants de BL sont admis en règle générale à des parcours selectifs de bi-licence à la Sorbonne, à des Masters (le MRIAE : Magistère de relations internationales et actions à l’Etranger de Paris I,).
  5. L'admissibilité et la sous-admissibilité au concours de la BL SES ouvrent aux étudiants beaucoup de parcours sélectifs.

Les crédits ECTS (European credit transfer system)

Le parcours d’un étudiant de classe préparatoire BL est sécurisé. Au terme de chaque année, tout étudiant assidu obtient, sauf rares exceptions, 60 crédits (ECTS) qui valident son année et lui permettent de se porter candidat à une L2 au sortir de l’année d’hypokhâgne et à une L3 après la khâgne. Ainsi, un étudiant peut se réorienter en L2 après l’hypokhâgne dans une des disciplines enseignées en BL ou en L3 à l’issue de la khâgne.

En outre, le lycée Daudet a signé des conventions avec les universités de Nîmes, Paul Valéry de Montpellier, Montpellier Sud de France, la Sorbonne, Pierre et Marie Curie (Paris 6). Ces conventions permettent donc aux étudiants de s’inscrire en parallèle en CPGE et à l’université, d’être exemptés des cours et des examens de l’Université tout en obtenant à l’issue de chaque année de CPGE une admission « automatique » en L2/L3 si les conditions de la convention sont remplies.

Une université peut aussi accorder des ECTS dans une discipline non enseignée en CPGE (par exemple en droit)

Les inscriptions dans les Universités se font au Lycée après la rentrée scolaire.

Les résultats

Depuis la création de la B/L du Lycée Daudet, plus de quinze étudiants ont intégré une E.N.S. en « cubant » leur « khâgne ». La très grande majorité des étudiants qui se sont présentés à l’une des écoles de l’INSEE, aux ESC et aux IEP ont réussi ces concours.

La totalité des étudiants assidus a obtenu au moins une équivalence universitaire.

En conclusion

Si un travail intensif est indispensable, l’ouverture d’esprit propice à l’acquisition d’une culture générale, l’éveil intellectuel favorisé par un enseignement polyvalent de haut niveau, le suivi personnalisé des étudiants, l’encouragement à l’esprit de groupe dans un climat d’émulation et de camaraderie, aident au développement des affinités culturelles et à l’épanouissement de la personnalité. Les classes préparatoires B/L sont un lieu de découverte et de plaisir intellectuel souvent à l’origine de choix décisifs, qu’il s’agisse de la spécialité universitaire ou du projet professionnel.

Qu’ils réussissent aux concours ou qu’ils rejoignent un cursus universitaire, les étudiants de B/L poursuivent leurs études de manière particulièrement brillante. Beaucoup d’anciens élèves deviennent agrégés et universitaires ; un certain nombre intègre les organismes de la recherche, la haute administration, les grandes entreprises ou les banques, les institutions internationales, le journalisme,…(lire à ce sujet Paroles d'anciens élèves)

Modalités pratiques du recrutement

Pour vous inscrire en CPGE, vous devez contacter le site officiel : https://www.admission-postbac.fr/ :

  • dès la mi-décembre, ce site vous donnera des informations sur les CPGE, les grandes écoles et la procédure à suivre pour vous inscrire.
  • de la mi-janvier à la mi-mars, vous devrez imprimer en ligne les dossiers de candidature que vous désirez (12 au maximum).
  • ces dossiers, dûment remplis et complétés, devront être retournés par votre établissement actuel à chacun des lycées demandés début avril.
  • vous aurez à classer par ordre de priorité vos vœux avant début juin.
  • les résultats des commissions d’admission seront consultables mi-juin.

 

Pour tous renseignements complémentaires, adressez-vous au :

LYCEE ALPHONSE DAUDET

3 Bd Victor Hugo 30039 Nîmes Cedex

Tél. 04 66 36 34 34 ou 04 66 36 34 43 (Martine EINSARGUEIX, Responsable CPGE) Fax. 04.66.36.38.40