Section Tchèque

Ernest Denis
Le lycée accueille une quinzaine d’élèves tchèques, de la seconde à la Terminale.
 
Les jeunes filles y effectuent tout leur second cycle, jusqu’à l’obtention du baccalauréat français.
Les frais de scolarité et d’hébergement sont pris en charge par la France, la région Languedoc-Roussillon et la ville de Nîmes.
L’histoire de la section tchécoslovaque (et à présent tchèque) du lycée Daudet remonte à 1924. Elle prend son origine dans la personnalité d’Ernest Denis, historien nîmois, spécialiste de la Bohême, qui joua un rôle dans l’avènement de la Tchécoslovaquie en 1918.
C’est en sa mémoire que le lycée où il avait fait ses études fut sélectionné pour assurer la formation en France, et en français, d’une partie des élites du nouvel État.